samedi 28 septembre 2019

TREC 2019

Val la grassouille

Fin juin nous avons fait notre premier et seul TREC de l'année, puisque c'était celui de la pension.

Val a débuté dans des conditions bof sa compétition, puisqu'on a du la sortir de son pré et lui faire un petit paddock pour libérer le pré dans lequel avait lieu la compétition.

J'ai été très dissipée sur le POR, j'avais oublié ma montre/chrono, je suis partie sans regarder la vitesse, etc... En plus Val était toute stressée et voulait retourner dans son pré, donc début très chaotique. On trouve notre rythme sur des chemins roulants. Premier contrôle ok.
On repart à une vitesse plus élevée, sur le tronçon où j'avais repéré les chemins chelou dans les bois. Chapeau à la gérante qui a trouvé des chemins que je ne connaissais pas du tout! Je déjoue bien le premier "piège" et je trouve une première balise, par contre le deuxième on arrive devant une énorme montée en pierrier, je relis 2 fois ma carte en mode "c'est pas possible que ça soit ça". Je descend et je monte le truc à pieds. Pour me rendre compte que ça n'était pas ça effectivement arrivée en haut ! C'est pas comme si j'avais pas vue le truc venir ! Je redescend et je fini par trouver le bon chemin, je reste à pieds pour monter à nouveau la côte par le nouveau chemin (moins raide quand même). Val se traîne en bout de longe. On trouve une deuxième balise. Je remonte là c'est grand ligne droite sur 3 km. Au début c'était plein de caillasse, puis c'est devenu une magnifique ligne droite en herbe entre foret et champs, dans la petite brise matinale. Val voulait y aller, on était en retard donc je la lance au galop, c'était magnifique, j'ai trop apprécié ! 
Arrivées au bout, j'étais perdue dans mes comptes (avec le chrono je compte à la louche, j'ai pas trop l'habitude). Donc je reste tranquille au pas, et je tombe sur un deuxième contrôle !

On arrive sur la partie où l'on devait rejoindre les points, aucune difficulté, chemins roulants, j'arrive pile dans le temps au contrôle suivant et avec une balise supplémentaire. Là il restait juste 3km avant l'arrivée, j'étais déjà en train de me dire que j'allais pouvoir rentrer tôt, manger à la maison, etc... Bref, retour brutal au POR : on me mets ma carte dans une enveloppe et on me donne une carte muette. J'avoue que ça ne m'a pas du tout fait marrer. Donc je reconnecte 2 neurones (Val non, elle comprenait pas pourquoi on s'arrêtait si proche du but et commençait à sérieusement monter en pression), je mets le Nord au Nord et là, je ne comprend RIEN! Mais alors rien du tout, ya rien qui correspond aux chemins devant moi, faut que je fasse 1/2 tour (très chelou). Je vois bien qu'il y a un truc SIMPLE qui m'échappe, mais impossible de le voir. Val devient vraiment pénible, impossible de rester sur place pour réfléchir calmement, donc on tournicote par défaut, sachant bien que je fais n'importe quoi. Je fini par décacheter ma carte pour essayer de coller le tracé de la carte muette sur la carte, évidemment ça ne marche pas... Au bout de 15min, par dépit et parce que Val devient limite ingérable, je prend le chemin du retour jusqu'à l'écurie. Là je récupère le concurrent derrière moi, qui me dit "mais si c'est simple, tu prend la carte comme ça, et là on est là". Et là illumination, je prenais le tracé à l'envers (à ma décharge il n'y avait pas de sens ni point arrivée/départ, mais bon le fait que je parte en contre sens aurais dû me mettre la puce à l'oreille!). Du coup j'ai tout fini au galop/trot à fond, Val était trop heureuse ! Sauf que pour la dernière balise, j'ai pas réussi à la maintenir immobile, donc c'est encore le concurrent derrière moi qui m'a poinçonné ma feuille, trop gentil !

Ensuite la Maitrise des allures à l'arrivée, comme d'hab, on n'a rien travaillé, donc galop trop rapide et pas trop lent. On ne sort pas du couloir et Val était calme ceci dit (on était rentré à la maison!). 

L'aprem, je passe en première sur le PTV. Je fini de préparer Val au moment où je suis censée passer sur le parcours ! Donc détente rapide. Val est bien à l'écoute et calme. Le parcours très sympa et très roulant, le terrain un peu glissant.

1- Maniabilité, je tourne comme une patate en tirant, mais Val gère.
2- Passerelle : aucun soucis.
3- grosse haie sans trop de place devant : à la reco je ne voulais pas trop la sauter, finalement je me dis que mince c'est facile pour Val et j'y vais remontée comme un coucou, ça passe comme une lettre à la poste ! Trop fière !
4- ruelle en U, je fais au trot
5- slalom, j'assure encore au trot
6- bordure maraîchère, je tente au galop, Val passe totalement à côté ! Je ne l'ai pas vue venir celle là!
7- Trèfle, je fais au trot et c'est déjà très compliqué (j'étais pas remise de ma bordure) !
8- immobilité en selle, vue le matin j'attendais pas grand chose, Val fait le fait parfaitement !
9- reculé en main : niquel
10- tronc : niquel, il me manque quand même 2 points de style
11- montoir : niquel encore, bonne surprise !
12- doline au trot : niquel
13- slalom décalé, je tente au galop, ça passe presque, mais ça ne passe pas !
14- piquet à une main, au galop, niquel.

Trop contente de mon PTV, je me suis vraiment amusée sur la fin. Val a été top ! Trop fière de la belette. Encore du boulo pour tenir les difficultés au galop, mais je pense qu'il va falloir que je tente de plus en plus.

Au total on a eu 105 points sur 140 ce qui est un de nos meilleurs PTV je crois !
Résultats du POR : 156/300 (-30 pts pour ouverture de la carte)
Résultats de la maitrise des allures : 31 points/60 dont 18 au galop, mieux qu'habituellement.

Et surprise, au total on a gagné en club élite individuel ! (on était 3, si je compare mes résultats à ceux des club élite équipe, on est totalement dans les choux).

Et une petite vidéo de Val au pré qui galope pour finir !


mercredi 25 septembre 2019

déménagement




Comme chaque année ou presque, j'ai changé Val de pension !
J'ai calculé cela fait maintenant 7 ans que j'ai la charge de Val et elle a changé 6 fois de pension !

Cette fois-ci ce sont ses soucis respiratoires qui nous ont poussé à changer. Je devais impérativement lui trouver une solution pour qu'elle ait du foin mouillé et distribué par terre sous peine de la retrouver à nouveau en crise bronchiolite aiguë. Un tour des pensions pré de mon secteur m'a rapidement fait comprendre que c'était râtelier collectif obligatoire. Donc je me suis rabattue sur les formules pré-box et j'ai trouvé une petite écurie chez un agriculteur dans la commune voisine. Nous avons fait le déménagement à cheval début septembre et Val toussait déjà...

La nouvelle écurie est vraiment très jolie, les gens très attentionnés. Il va falloir que je refasse une armoire à sellerie évolution 2. Une écurie de dressage vient d'ouvrir juste à côté, j'ai été prendre un cour, c'était très positif. Je pense prendre des cours régulièrement. 


Voici donc sa nouvelle demeure :

l'entrée
l'écurie de Val

la sellerie
le porche vers les prés
le petit pré avec ses nouvelles colocs
la petite carrière
Val dans son box

travail à pieds



Quelques vidéos filmées courant juin, pour savoir où nous en étions avec des exercices inspirés du level 2 de chez Parelli. Y'a du boulo sur les déplacements latéraux !

vendredi 5 avril 2019

rencontre



Mercredi dernier nous avons eu de la visite avec Val. Une amie d'un forum est venue nous rendre visite, l'occasion pour moi de voir si Val tousse toujours en selle.


Val a été très mignonne et réceptive. Par contre elle avait très FAIM ! Etant donné qu'on lui a stoppé toute distribution de foin depuis presque 2 semaines et que l'herbe n'a pas encore tant repoussé dans son pré. Je lui ai acheté de la pulpe de betterave que la gérante lui donne réhydratée le matin pour faire un peu de leste, mais c'est largement insuffisant sur 24h.

Nous avons été monté dans le terrain en herbe à côté de son pré, très pratique pour la récompenser !
Marie s'est super bien entendue avec Val, on doit avoir des codes/énergie assez similaires, c'était assez instinctif visiblement. Sauf à pieds où elle était collante, mais je pense que c'est un truc dans les épaules.

Par contre il faut définitivement que je change de selle, quand elle est à son poids de forme, ça ne va pas du tout !





Val a juste toussé une fois au pansage sinon niquel aux trois allures. Pas d'essoufflement rien, le régime sec à l'air de lui convenir.

Aussi elle a changé de coloc pour le frère de la jument avec qui elle était l'an dernier, vue qu'elle est en chaleur, elle doit être contente qu'on lui ait filé un mec.

mardi 2 avril 2019

combien vous coûte votre cheval ?



C'est bien connu : "le cheval ça coûte un fric monstre", ou encore "c'est un sport de riches",  on a tous et toutes entendu ce type de phrases quand on s'annonce cavalier.e ou encore pire, propriétaire d'un cheval !

Derrière les préjugés, il y a souvent une vérité, vous l'avez certainement remarqué vous-même, votre cheval vous coûte cher, mais savez-vous à quel point ?

La plupart des propriétaires de chevaux ne connaissent pas leur budget cheval par mois et par an. D'ailleurs, certains ne veulent pas savoir, de peur de connaitre le résultat ! Pourtant que vous le sachiez ou non, cet argent vous le dépenser. Sans porter de jugement dessus, ou vouloir les maîtriser, il est intéressant pour tout à chacun de connaitre ses dépenses pour pouvoir les ANTICIPER. En effet, il arrive dans la vie que l'on doivent faire face à des dépenses imprévues ou que l'on doivent emprunter de l'argent. Dans ces moments pouvoir mettre suffisamment de côté chaque mois pour ne pas mettre en péril votre passion et votre cheval est un atout majeur !

Après avoir bricoler un tableau excel pendant quelques années, je suis tombée sur le blog de cavalierrecomment bien gerer son budget cheval. Dans cet article que je vous invite à lire, vous trouver un tableau à enregistrer sur votre drive (ou cloud) donc accessible depuis votre smartphone, où vous pouvez entrer et visualiser vos dépenses en temps réel et avec des belles statistiques. Je l'utilise depuis le début de l'année et j'en suis très contente. 

tableau dépenses de Val 2019, modèle cavalierre

Je me permet de vous remettre le lien vers son modèle.

Je ne sais pas si je vais réussir à tenir mon tableau à jour jusqu'à la fin de l'année, mais je suis vraiment séduite par son fonctionnement. Pour le moment je m'en sers uniquement pour constater mes dépenses. Je ne pense pas pouvoir les diminuer, sauf à m'occuper de Val moi-même, mais là ça ne serait pas de l'argent, mais du temps que je perdrais, hors si je ne suis pas tellement riche du premier, je ne suis encore moins du second ! A ce sujet je vous renvoi à mon article : avoir son cheval chez soi entre rêve et réalité.

Toujours sur le même sujet, je vous invite aussi à lire le blog des musardsspécial budget coût entretien cheval à l’année. Vous y trouverez de belles planches de statistiques sur le sujet, récoltée après un sondage. 

statistiques des musards

jeudi 28 mars 2019

Bronchite asthmatiforme




Depuis février, Val ne va pas fort. 

Elle a commencé a toussé l'été dernier suite à des expositions au foin (le filet de foin en concours). On a mis un peu de temps à faire le lien. Depuis septembre, elle tousse plus ou moins de façon permanente, date à laquelle elle a eu du foin cette année (c'était sec chez nous). Il y a eu une grosse aggravation en février suite aux chutes de neige. 

Diagnostic du véto : bronchite asthmatiforme, allergène évident : la poussière du foin . Elle a eu un sirop contre la toux et un vasodilatateur + le foin par terre en attendant le retour de l'herbe. 

Depuis elle va mieux, mais elle a refait au moins une crise et elle tousse toujours un peu certains jours, donc nous avons totalement supprimé le foin.

Donc là je cherche une nouvelle pension pour cet hiver, car elle n'a pas le droit de manger du foin. Mes premières recherches restent infructueuses, j'espère trouver une solution d'ici septembre prochain.


jeudi 14 mars 2019

mesures GPS des déplacements de Val au pré


Val et son beau GPS

Suite au stage d'observation de l'association pour le développement des sciences équines avec Hélène Roche de cet été, j'ai eu envie de connaitre un peu mieux la vie de Val. Pour cela j'ai pu emprunter un GPS gratuitement à l'association pour mesurer les déplacements de Val dans son pré.

J'ai reçue une petite boite avec le GPS, son logiciel d'exploitation et un collier pour attacher le GPS sur le cheval. Le but était de m'inspirer de la première étude menée par l'association pour voir si Val parcourait plus ou moins de kilomètres que la moyenne. Je dis m'inspirer car les membres de l'association ont suivit un protocole d'expérimentation qui permet ensuite d'exploiter les données recueillies.

Le principe le plus important est qu'il faut faire plusieurs mesures pour avoir une moyenne. Faire une mesure, une fois, ne garanti rien de ce que votre cheval parcours régulièrement dans son pré. Si ça trouve le jour de la mesure, il a fait très chaud, il a eu peur, le copain/copine est parti, etc...

J'ai eu la chance de pouvoir garder le GPS plusieurs mois donc de faire un comparatif été/hiver. Val est restée dans un pré de 8 700 m² où il y a un abri, l'eau et le râtelier proche de l'entrée. Au début elle était avec une autre jument, à partir de septembre, ils ont été quatre chevaux (Val comprise). En novembre elle était nourri au foin (avec accès à la totalité de la même prairie).

le pré de Val

Les résultats : 

Sans surprise Val est pile dans la moyenne trouvée par l'association : 9,1 km / 24h.
Aussi elle explore dans une journée la totalité de son espace.


tableau récap des mesures


mesure du 03.09.18 sur 22h, ils sont passés de 2 à 4 chevaux,
on voit que tout l'espace du pré est utilisé


Résultat plus étonnant, il n'y a pas de différence significative entre l'été où elle mange de l'herbe et l'hiver où elle est au foin. Pourtant l'hiver, je l'observe tout le temps au râtelier, alors que l'été elle peut être partout dans son pré, donc je pensais qu'elle marchait moins en hiver. En réalité, l'été, elle passe aussi beaucoup de temps sous l'abri, ce qui compense une partie du temps passé au râtelier. Aussi, l'hiver ses parcours sont plus rectilignes, elle "se rend" au fond du pré dire bonjour au voisin, ou à l'abreuvoir, etc...

Enfin, sauf gros coup de stress (se retrouver seule au pré) ou intérêt particulier (nourrissage), elle ne fait que du pas, il n'y a pas de vitesse qui dépasse les 4-5 km/h.

mesure 27.07.18 sur 22h, Val a passé du temps à faire des aller-retour à haute
vitesse (pointe à 42km/h) le long de la clôture Est, sa copine était à l'écurie,
elle seule au pré. On voit qu'elle a surtout brouté au milieu du pré

mesure 03.08.18 sur 37h, on voit que l'abri a été très utilisé
mesure du 08.11.18 sur 23h, Val a passé beaucoup de temps au râtelier/porte/eau,
quelques excursions au fond du pré quasi en lignes droites
le GPS attaché dans l'abri, il parcourt tout de même 800m en 25h "tout seul"