lundi 18 juin 2018

sous l'eau


Depuis 1 semaine on est littéralement sous l'eau avec les orages. Fin surtout Val dont la nouvelle pension est en zone inondable.

Résultat elle patauge depuis lundi, la moitié de son pré est inondé. Ça n'a pas l'air de la perturber, avec l'arrivée des deux nouveaux elle est à nouveau en chaleurs. Par contre j'ai du lui mettre son masque elle a un oeil qui pleure avec les bestioles. 

Les chevaux de la gérante par contre ont été évacué. Je m'étais motivée pour participer aux défis etho (sur FB) mais la carrière aussi est inondée. La gérante se bat pour ne pas annuler le trec de dimanche et trouver un autre terrain.

Les photos de mardi, le pré de Val :

Je suis suivie :

La partie inondée :


Le pré des camarguais de la gérante (qui ont été évacués) :

La rivière qui longe les prés :

jeudi 14 juin 2018

troisième et dernier TREC 2018

Dimanche c'était le dernier TREC de la saison pour nous (reste celui de l'écurie mais je vais aider la gérante en tant que bénévole). Val ne toussait plus du tout donc je me suis engagée. Pas de photos malheureusement, les photographes nous ont loupé.

6h45, il a fallu que j'aille rechercher Val tout au fond du pré, transport avec les camarguais de la pension sans soucis. Arrivée en salle des cartes, Val a été infernale à l'attache à s'énerver et appeler les camarguais. Quand je suis venue la récupérer les gens m'ont dit qu'elle faisait des très beaux cabrés... On commençait sans carte par des azimuts. Le premier ne collait sur aucun chemin quand on était sur la ligne de départ fallait avancer sur le croisement... ça m'a déjà agacée, j'ai perdu 5 min à comprendre le truc. Ensuite ça a roulé, heureusement que Val avait les 4 chaussures pour trotter sur les chemins en gravillons. J'ai rattrapé 2 concurrentes. Premier contrôle, on nous rend notre carte et on repart à 10 km/h dans un village, puis sur des chemins en cailloux, en plus je me goure dans mon chrono, bref on perd 4 min sur ce minuscule tronçon sans difficultés mais avec vitesse pas adaptée. Ça m'a encore gavé. Ensuite carte muette! Comme il y a deux semaines fallait d'abord suivre les consignes avant de commencer la carte. Là encore le point de départ n'était pas à l'endroit où on arrivait avec les indications, manquait bien 100 m et une direction... Ensuite ça roulait. Contrôle suivant on repart avec la vraie carte dans les bois pour finir le tracé. Sur le papier c'est méga simple, en vrai c'est hyper difficile! Il y a des chemins parallèles tous les 10 m qui ne sont jamais ceux sur la carte, avec une jument pas étalonnée, c'est vraiment casse gueule (je me repère beaucoup avec la boussole mais là tous les chemins ont le même azimut). Ça va bien au début, la vitesse est rapide mais correcte (9,5 km/h). Pis à un moment on doit prendre un chemin qui commence pas terrible, avec un arbre couché sur le chemin tous les 5 m. Je tourne un peu, il n'y en a pas d'autres autour c'est bien lui. Une équipe me rattrape et prend le chemin, je me laisse entraîner. C'est de pire en pire, il devient impossible d’enjamber les troncs, faut contourner dans la forêt pas du tout entretenue. Bref c'était carrément dangereux. J'arrête les frais et fait demi tour pour reprendre le chemin parallèle le plus proche. J'étais hyper en retard et dans une rage folle contre le traceur. Val a bien trotté et j'ai pris tous les chemins suivants sans repasser au pas. Ce qui fait que j'ai raté le bon chemin à un moment, j'ai continué sur le mauvais chemin puisqu'il rattrapait le bon tant pis s'il y avait une balise, j'en avais ma claque! 

Arrivées au contrôle suivant Val était en nage avec la chaleur et le long trot qu'on avait fait. Je signale aux contrôleurs qu'il y a un soucis sur le tracé et que c'est dangereux pour les participants. Le mec me répond que je me suis trompée, peut être mais j'étais pas la seule à mettre mise en difficulté. Là il me dis que j'ai qu'à avoir un vrai cheval d'extérieur qui passe partout! Déjà que j'étais bien remontée...
Bref en plus fallait repartir à 11,5 km/h et ils voulaient me squeezer des minutes de repos! Vue que j'avais déjà perdu du temps à me justifier, j'étais à la bourre. Donc on repart sous le cagnard supposément a fond. Encore majoritairement du goudron et des cailloux, une énorme descente pour remonter juste arrivées en bas ! Pas de difficultés, un petit panneaux pour dire qu'on peut repasser à 6,5 km/h quelques kilomètres avant l'arrivée, je mets pieds à terre. 

Ensuite maîtrise des allures dans un chemin en gravillons fermés par une barrière. En gros fallait contourner la barrière et il restait 4 m pour prendre le galop avant le couloir... Ça a évidemment bien arrangé mon humeur! Bref j'y vais à l'arrache, Val fait un départ super rapide, j'essaye de la reprendre sur le reste de la ligne, un peu trop, elle fait une rupture sur la ligne d'arrivée ! Retour au pas niquel mais trop lent. 

Ensuite je me suis occupée de Val en attendant les autres de la pension. Elle hennissait vers tout poney blanc, elle a généralisé les camarguais visiblement!
Longue attente ensuite à l'attache au camion au foin. Ils ont commencé le PTV des attelages a 15h! Heureusement que je n'étais pas seule! Val se met a tousser énormément. On n'a plus trop de doutes, c'est le foin qui la fait tousser, ou en tout cas qui accentue son soucis. Je pense qu'elle a gardé une espèce d'irritation de la gorge/trachée, comme on est sur le dernier ballot il est plein d'épines et ça doit lui faire mal. Je l'ai amener brouter du coup. Au bout de 2h ça allait déjà beaucoup mieux. Oui parce qu’on a bien attendu encore 1h que les attelages passent et ensuite 1h en plein soleil notre tour (pourtant j'étais numéro 13!). 

Le PTV très roulant dans un terrain très en pente avec beaucoup de place. Je pensais tenter des trucs au galop (ruelle en U, trèfle, slalom, conduite à une main), mais après les attelages ça glissait énormément! Donc j'ai fait les 3 premiers au trot. Ensuite plan descendant en main (hyper large, Val commence à côté de moi, je la remet derrière sans soucis mais normalement c'était -3 points! Montoir à droite, elle bouge! Grr mais ne sort pas du cercle puisque j'ai eu tous les points. Mania niquel. Passerelle étroite elle met un peu de temps à mettre les postérieurs dessus, mais pas de pénalité non plus. Porte devant la sortie, Val bourrine je suis obligée de reprendre fort sur le licol juste pour l'arrêter, ça commence bien! Finalement on ne l'a jamais aussi bien faite, j'ai toujours pas compris comment! Petit contre bas je suis arrivée au pas tranquilou, elle a descendue ça comme une chef. Conduite à une main au galop niquel. Tronc assez gros je passe à côté. Doline niquel. Haie pareil, je passe à côté, bordures maraîchères au galop niquel. Plutôt super contente! Val a été top, toujours obnubilée par les copains camarguais avant et après elle était super a l'écoute sur le PTV. Super fière de la belette! 

Je la desselle en la laissant en liberté, elle a voulu aller voir les camarguais qui passaient sur le PTV. Elle était marrante^^ quand ils étaient tous sur le parcours elle a henni et elle est venue direct me voir en mode "les copains sont partis, je suis toute seule! Fait quelque chose!" Lol 

Ensuite encore un long moment avant les résultats. Fallait qu'on reste jusqu'à la fin, la gérante devait récupérer du matos pour son trec comme c'est le prochain. On est parties a 19h30! Heureusement qu'il n'y avait que 10 attelages et 20 cavaliers! 

Résultats: j'ai quand même eu 287 points au POR visiblement y avait pas de balise la ou je n'ai pas voulu faire demi tour! Et j'ai pas perdu tant de temps que ça. Certains étaient sous les 150 points juste à cause du temps sur le tronçon avec le chemin dégueu! 
Allures j'ai eu 23 dont 19 au galop, ils ont pas compté la rupture
PTV on dépasse enfin les 100 points sur 140! Lol 

J'étais 5eme sur 16 au final (ils ont mélangé équipes et individuels sur le classement individuel). Dommage que l'organisation ait été un peu bancale et le traceur un peu approximatif, ça m'a bien agacée alors qu'on a quand même passé une très belle journée

mercredi 13 juin 2018

DIY : sirop contre la toux


Val ayant visiblement un petit soucis de gorge irritée ces derniers temps, vue qu'elle se met à beaucoup tousser à chaque fois qu'elle a du foin (en l’occurrence lors des derniers TREC), je lui ai concocté un sirop maison pour la toux. La recette est extrêmement simple et visiblement savoureuse, elle plait beaucoup à Val !

Les ingrédients :

- 1 kg de sucre en morceaux (je n'ai pas mis tout le paquet),
- un beau bouquet de thym frais,
- un citron,
- de l'eau,
- du miel (en option),
- je pense qu'on peut rajouter au mélange refroidi des huiles essentielles (pour la toux ça serait  eucalyptus radié, tea tree (désinfectant de toujours), menthe poivrée, etc...

La recette :

Faire infuser dans l'eau chaude le thym pendant plusieurs heures (une journée dans mon cas), filtrer l'eau et la mélanger avec le sucre (et le miel) et faire chauffer le mélange à feux doux jusqu'à obtenir la consistance d'un sirop. Laisser refroidir, ajouter le jus de citron (conservateur), les huiles essentielles si vous en ajoutez. C'est prêt !
Vous pouvez ensuite diluer le sirop dans de l'eau tiède pour le donner à votre cheval. Val adore !

vendredi 1 juin 2018

deuxième TREC




Contexte un peu particulier pour ce deuxième TREC puisqu'il n'y avait que la gérante d'inscrite avec moi. Du coup on l'a fait ensemble en duo (en théorie ça n'existe pas en club élite, en vrai ils laissent partir ensemble). Bah on était pas trop de 2! Lol
Un POR très facile sur la carte (que des routes aucun piège) des vitesses très lentes, beaucoup de 7,5km/h, 8hm/h. Sur des chemins super roulants donc pas facile a tenir. On se doutait qu'il y aurait baleine sous cailloux durant le parcours.




Bref ça n'a pas raté. Arrivé dans un village, carte muette (tu n'a plus que le tracé, ils te mettent ta carte sous enveloppe). Et y'en avait pour 6km!
Donc on a ressortie les boussoles pour relever les azimuts du tracé et les distances on a fait à l’œil. Ça a été assez facile en fait. La encore des grosses lignes droites en herbe donc on faisait des grands trots et du pas. Sauf qu'on est tombé sur un contrôle en fin de belle ligne droite au 2/3 de la carte muette! Et 3min d'avance donc 3 points perdus bêtement!
Au contrôle la fille nous dit qu'on repart sur un road book (juste les intersections dessinés) qu'elle ne nous donnera que quand on aura le droit de partir (tu as 5min de repos aux contrôles). On demande si on a le droit de décacheter nos cartes, oui on a le droit. On repars à 9km/h, enfin ça avance, sauf que pendant le road book on aurait autant préféré que ça avance moins! On repart donc avec le road book tout juste donné, premier croisement colle parfaitement, on part à droite. Ensuite on lit la consigne marquée sur le road book "vous rendre au point E, ensuite commencer le road book", grosse erreur! Je ne tilte absolument pas, mon cerveau fait immédiatement la conclusion que le contrôle devait être le point E (sans vérifier sur la carte hein!). Le fait que je le dise à voix haute met le doute à la gérante. On arrive au croisement suivant qui ne colle pas trop. La gérante fait immédiatement demi tour avec la carte, le point E c'était de l'autre côté! Comme on trottait on a bien pris 2 x 500m dans la vue a 9km/h ça va être difficile à rattraper! Surtout que Val qui était toute ramollo depuis le milieu du POR se met à cracher ses poumons... donc j'ai pas trop forcé. Enfin arrivés au point E avec 1km de retard (environ 6min a 9km/h). On enquille le road book, mais bon ça tournicote dans un village on ne rattrape pas tellement notre retard. On arrive au contrôle suivant. Surprise on a rattrapé 5 attelages! On gagne 25 min de repos du coup. Val est totalement stone.

Val avec la ligne et sa nouvelle selle à la pause

Fin du parcours, Val reprend un peu de poils de la bête et repasse devant. Beaucoup de pas, je fini en marchant les 2 derniers kilomètres.

Maîtrise des allures, étonnamment Val accepte de galoper et tient le galop (beaucoup trop rapide), retour elle marche bien je suis contente. En fait on aura 18 points au galop et 9 points au pas (sur 30 chacun).

Pause. Val pionce a l'attache. Reconnaissance du PTV encore 3 sautant (un tronc correct mais avec un cochon peint devant, un fossé, un gros contre haut). On mange et on regarde les PTV des attelages ça fait peur mais c'est beaux!

On arrive pour la détente, Val tousse énormément. Donc j’abrège et je me met à part. Elle a la tête super basse, déglutie et baille énormément et tousse de très gros râles bien sonores. Elle semble gênée au niveau des voies supérieures.

Là chute sur le PTV, la cavalière ne se relève pas. 1h d'interruption pour que les pompiers l’évacue (elle avait mal à la hanche et à la tête). On reprend, ça commence à pieds : bordures maraîchères au trot niquel, reculé en main, niquel jusqu'à ce qu'elle appelle le camarguais de la gérante, elle se déséquilibre et touche une barre avec un antérieur, grrr, tronc en main, elle saute quasi depuis l'arrêt, montoir a droite niquel. Bordures maraîchères en selle, y avait une vache peinte avec une queue en ballon sur le bord, Val regarde un peu mais ça passe au trot (en fait j'ai eu 2 points/10 donc elle a du toucher une barre ou ils m'ont compté une rupture). Trèfle au trot. Tronc avec cochon, ça ne passe pas! Porte en corde j'avais presque, Val a bien fait toute la manœuvre mais j'ai merdé, donc je lâche, la juge me redonne, je referme. Chapeau de gendarme (butte), niquel au trot. Conduite à une main sur un 8 au trot, niquel sauf que je me trompe de sens, 0 du coup! Maniabilité niquel. Fossé, Val pile 2m avant, j'ai mis un temps fou qu'elle veille s'approcher plus, je lâche l'affaire. Le contre haut je demande à passer à côté et je fais le petit. Passerelle niquel.




Définitivement faut qu'on travaille les sautants!

Remise des prix, on était que 2 dans la catégorie et je fini devant la gérante! On a eu 292 points au POR, elle était devant moi au PTV mais elle a pris 20 points de pénalités de temps.
Retour niquel.

C'est vraiment étrange, samedi elle était niquel on a travaillé dans la carrière + balade. Elle ne toussait pas du tout. Le matin elle allait super bien aussi (elle est partie au trot quand je suis arrivée au pré, ça a duré un petit moment). Même sur le début du POR elle était en forme. On pense qu'elle a choppé froid dans la nuit se samedi à dimanche il a plut la nuit + froid.

mercredi 30 mai 2018

endurance 40 km !





On a bien survécu aux 40km. Plus que survecu même puisqu'on fini 1ere! Bon sur 2 partants! Lol
J'ai quand même eu tous les lots et la coupe c'était marrant.

Pourtant c'était pas gagné. J'ai changé de selle la vieille Val ayant perdu 2 tailles, j'ai repris la même selle mais en plus étroite. 
Ensuite gros coup de flippe, une des hipposandales antérieur me lâche. Câble sectionné, impossible de reprendre le bordel. Donc j'agrandie en désespoir de cause les chaussures des postérieurs pour les passer aux antérieurs.

Donc dimanche matin, Val se barre quand j'arrive la chercher! On embarque dans le camion avec les autres chevaux de la gérante, nous sommes 4 cette fois ci. Les 3 autres font 10 km.

Arrivée sur place, une concurrente me tombe dessus pour faire la course avec moi (amateur, elle faisait la 40km aussi). Elle s'était faite une grosse frayeur en forêt durant la semaine (chevreuil qui déboule, la jument qui fini assise dans les buissons et elle par terre). Elle a une montre GPS, donc j'accepte a condition d'être devant. Ça tombait bien, c'était exactement ce qu'elle voulait!
Un peu à la bourre contrôle veto Val a 45 bpm/min.

Ensuite je me rend compte en sellant qu'une des chaussures postérieure est morte aussi (pas de vis pété). Gros moment de passage à vide. Je décide de mettre les 2 chaussures depareillees qui me reste, même si les antérieurs sont beaucoup plus usées que les postérieurs.

On part comme ça avec la dame. Des chemins en cailloux alternant avec des chemins en herbe, c'est correct. Ensuite gros bout dans la forêt, la beaucoup de cailloux enherbes. Heureusement pas de pierrasses mais Val galère quand même. Je ne l'a pousse pas. Du coup on prend du retard (faut courir entre 12 et 15km/h soir à peine 10min de marche sur 1h30). Une concurrente 20km nous double (elle galopait dans les cailloux), ça booste les 2 juments, dont Val qui oubli les sols.

On arrive dans un village, Val pas mal sur l’œil a faire des piles et des écarts au moindre plaque/changement de texture du goudron... Elle s'est même totalement stoppée a un croisement! Deuxième partie de course, on arrive enfin sur des chemins plus roulants en herbe. On galope pas mal (même beaucoup!). On rattrape bien notre retard et la concurrente devant. On se paye même le luxe de faire les dernières lignes droites en herbe au trot. Arrivée, après un ultime pile sur le terrain de PTV qu'on devait traverser (c'est pas gagné pour le trec!). 

arrivée de la première boucle

On a fait les 20km en 1h23min. La je me retrouve un peu coincée car les bidons et seaux d'eau sont fermés dans le camion et les autres en course (ambiance épidémie de rhino, plusieurs concours ont été annulés dans le département). Je laisse brouter Val et attendant. Les autres arrivent enfin (ils ont fait la 10km) Val ne veut pas boire. Contrôle veto, elle etait super énervée d'avoir retrouvé et quitter les autres! Elle tournicotait en hennissant, résultat cardiaque à 56! Grrr!

On resselle et on repart sur le départ avec la dame. 1h de repos qu'est ce que ça passe vite! Val est encore toute pimpante!
En gros deuxième boucle quand même beaucoup plus difficile. J'ai sentie que ça lui tiré dessus. La première partie elle à encore pas mal souffert dans les cailloux (j'ai pas du tout forcé l'allure). Surtout sans "lièvre" devant a rattraper. Deuxième partie elle commençait à être cuite et pourtant on avait encore plus de retard a récupérer! Surtout qu'elle ne voulait vraiment pas laisser passer l'autre jument devant (pis l'autre non plus du coup ne voulait pas passer devant) pour la "tirer" un peu. Résultat on a du galoper tout ce qu'on pouvait y compris la dernière ligne droite (sauf le terrain de trec faut pas déconner!). Arrivee en 1h30 (le max).

Ensuite je la douche bien (la dame a eu le temps de bien m'expliquer comment les refroidir). Elle boit très peu. Je la marche beaucoup. Contrôle veto (on a 30min pour s'y présenter après chaque arrivee), pas de boiterie, soulagement! Cardiaque à 43 bpm/min (comme au départ l'autre jument à fait 33 et 34 !). Par contre très peu de transit intestinal la veto ma conseiller de bien la faire brouter et boire.
Donc je suis restée avec Val pour qu'elle broute. En plus j'avais pas pris de sechante et elle ne sèchait vraiment pas au niveau du ventre et des postérieurs. Donc je l'ai pas mal marche aussi, qu'elle choppe pas froid.

Remise des prix assez marrante donc on a gagné une énorme coupe, un sac d'aliment spécial endurance de 10kg (le cadeau empoisonné à porter jusqu'au camion!) Un peu déçue même pas de flot ou de plaque à exhiber! 



On a recharger les 4 chevaux. Arrivee a la maison Val a eu droit un manger son cadeau. Retour au pré sous la flotte.

Donc hyper instructif de la faire avec la dame (qui etait totalement sur-equipee et qui tourne depuis des années jusuquen 90km). J'ai appris que le contrôle veto du milieu ne servait à rien (juste éliminer les chevaux en détresse), donc faut y aller des que tu arrive, comme ça après tu peux nourrir ton cheval et prendre ton temps. Par contre le contrôle final tu joue tu prend le plus de temps possible. Qu'il faut doucher et évacuer la flotte (on cherche l'évaporation pour refroidir et gare baisser le rythme cardiac) sur encolure/épaules, antérieurs. Tu marche, tu regarde si le cheval est chaud, tu recommence. Jusqu'a ce quil est la peau froide. Couvre rein obligatoire (l'arrière ça sèche pas!). 4 chaussures obligatoires aussi !

Et puis la découverte du jour Val galope beaucoup trop vite (entre 21 et 23km/h). Du coup elle se crame. Faut que j'arrive à la faire descendre entre 16 et 19km/h. En course tu as besoin de galoper pour aller plus vite, mais faut pas cramer ton cheval.
Sinon la dame elle entraîne qu'au pas dans des dénivelés. Elle fait par semaine la moitié de la distance de la course. Elle laisse 1 semaine de repos pour 20km de course.

Voilà. Sinon de mon côté je tiens plutot facilement dans les allures rapides (trot enlevé et galop en suspension). J'ai commencé à fatiguer vers 30-35km. Le fait que je sois pencher en avant ça doit pas aider Val par contre, faut que j'arrive à gagner en verticalité et redresser mes épaules.

Je sais pas si on va faire une 60km cette année. Faut vraiment un entraînement sérieux pas juste faire des grosses balades à allures. Pis racheter 4 chaussures du coup.


vendredi 25 mai 2018

premier TREC offciel !

a la pause midi


Le 22 avril, on a fait notre premier TREC. Seules donc pas de photos !

Bon en gros j'aime d'amour ma petite jument qui a été exemplaire toute la journée un truc de fou !

Dans le déroulé de la journée. Levée très tôt pour aller chargée les affaire et atteler seule le van (une première). Ça a été niquel. Ensuite récupération de la Val toute cracra. Gros décrassage. Et on embarque (autre première seule). Comme d'habitude elle est rentrée sans se poser de question en me suivant par contre le temps que je finisse le noeud d'attache comme personne n'avait mis la barre de queue, elle a commencé à reculer, c'est sentie attachée, a commencé a tirer au renard, moi toujours coller contre la paroi du van. Je sais pas comment le noeud a tenu, elle m'a quasi pas touché (j'ai rien eu quoi), et elle a fini par arrêtée de tirer d'un coup. Par contre son licol a cassé sous l'auge mais ça tenait quand même. J'ai fermé la barre de queue et le van et on est partie.

Plus d'une heure de route, le trec était dans le perche en Normandie. C'était assez stressant on était super en retard et je voyais le temps de parcours se rallonger (avec le van je roule forcement moins vite). On arrive je me gare en me mettant tout droit dans un espace vide. On avait a peine 15 min pour arriver en salle des cartes! Donc vite les chaussures (j'ai mis les 4 et j'ai tellement bien fait!). Je selle vite fait et direction la salle des cartes avec les fontes sur l'épaule. En retard de 2min seulement! Val sage a l'attache. Je recopie le tracé et le curvimetre pile dans le temps. Ça va j'ai pas trop perdu! Par contre avant de partir je prend 5 min (compté sur le temps du parcours) pour bien attacher les scratch des chaussures et mettre les fontes. Du coup comme c'était rapide comme vitesse on avait déjà quasi 1km de retard ! On part avec le concurrent suivant aussi, un amateur sur un magnifique quarter, le gars hyper calme et caler, ça sent le pro!

Bref je trotte un peu sur le bord de route. On arrive dans le village, je prend directe le parcours a l'envers! (Le premier et le dernier kilomètre était le même). L'erreur de débutant! Je m'en suis vite rendue compte mais rageant de faire trotter sa jument pour perdre bêtement du temps derrière! Une fois sur le bon chemin en traverse 10m de boue liquide super profonde. Ça rate pas, 2 scratch se défont, je suis obligée de descendre pour bien les remettre et les caler des les élastiques. Re ralage je perd du temps bêtement!
Pendant ce temps le pro et son quarter nous avait tranquillement dépassé au pas.

Ensuite pas de difficultés particulière si ce n'est les chemins! Mélange de gros silex et de boue! Heureusement que Val avait les 4 chaussures, c'était des eboullis de pierres dans toutes les montées et descentes! Impossible de trotter la dedans, on avait plus de 2 km de retard, mais je prend mon mal en patience, c'est pas à la jument de payer mon retard. On se double souvent avec le cavalier pro. On fini par faire une grosse descente ensemble en papottant. Il me propose de rester avec lui ! Vue comment j'ai merdouillé sur le début c'est gentil de sa part. Mais j'ai gentiment décliné. On arrive à une balise je lui dis de la prendre en premier, je suis déjà tellement en retard de toute façon. Son cheval ne veut pas s'en approcher. J'essaye avec Val pas réussi non plus. Il réessaye, son cheval se braque et se met à reculer sur 15m (ah ces mignons quarter qui se mettent à reculer automatiquement quand leur cavalier est énervé!). Du coup je remet Val tranquillement devant la balise, que je poincoinne je demande au gars s'il veut que je reste, il continue de râler contre son cheval. Je repars j'ai vu qu'il était descendu. On arrive sur de la petite route, donc j'en profite pour faire trotter Val. On rattrape un peu notre retard. On ne tombe pas dans le piège juste avant le contrôle et on arrive avec a peu près 2 kilomètres de retard. Le pro arrive 3-4 min après.

Juste après le contrôle, le tracé part en hors piste. Je perd pas mal de temps à trouver un passage alors que j'étais direct allée au bon endroit au début. Mais pas confiance en moi je sais pas. Bref tronçon encore plus rapide que le précédent et je viens encore de perdre 5 min bêtement! Heureusement les chemins etait bons derrière, Val nous a avalé ça au trot. Par contre elle ne voulait pas trop galopé j'ai pas trop compris.

On arrive au passage ou il n'y a plus de tracé mais 4 points à relier en 30 min. Toujours mes 2-3 min de retard. Je vois que les deux premiers points sont reliés par de la petite route a peu prêt plate. Par contre après faut monter et redescendre dans la forêt, vu la gueuler des chemins en forêt et dans les pentes, je fais le choix de bourrer le plus possible sur la route. On se retrouve a doubler 3 équipes! Val est toute motivée, doubler des chevaux elle adore! Lol
Ensuite comme prévu les chemins sont dégueu. Val chauffe un peu comme une des équipes qu'on a doublé nous a redoublé et est juste devant (si si on peut doubler je te jure!!!). Comme on était bien dans les temps j'ai pas voulu la laisser faire. Elle était au piaffé ! Bon ça n'a pas duré on croise une balise pas la ou j'avais indiqué que je nai pas prise et puis par contre pas de balise au dernier point juste après. Le doute! Ça bouchonnait dans la descente entre 2 équipes. Je fais demi tour. Pis non finalement je me fais confiance et je reprend mon parcours (normalement ils n'ont plus le droit de faire de fausses balises, c'est ça qui m'a mis le doute!). Bref on double encore une équipe à pieds dans la pierrasse (chevaux pieds nus sans protections les fous!). Après on arrive dans la vallée avec un contrôle. Je quémande de l'eau aux contrôleurs (j'ai oublié ma gourde dans la voiture dans la précipitation du matin). On attend pas mal comme ça bouchonne. Toutes les concurrents râlent comme pas permis (chemins dangereux, vitesses trop élevées). Faut repartir à 9,5km/h soit encore plus rapide!
Je savoure la flotte et Val l'herbe. On repart elle a grave la patate (elle commence juste à trouver son rythme!). Les chemins sont bons on fait tout au trot. Je me fais confiance et on prend les chemins qui me semblent être les bons sans s'arrêter ou tournicotter. C'est plutôt payant on choppe une balise et on arrive par le bon chemin au controle suivant. A pieds par contre, ça finissait par une grosse descente j'en pouvais plus! Les contrôleurs assez étonnés (tronçons le plus rapide du parcours!). On repart sur le dernier boit dans le village. La gros bug je prend un mini sentier entre 2 maisons comme indiqué sur ma carte et c'est un cul de sac entre des barbelés, je peux même pas faire demi tour! Donc marche arrière. On essaye un peu plus haut. Une habitante de met à nous hurler dessus! Je me fais insulter en tout, Val commence à sagacer, elle n'a pas l'habitude de se faire hurler dessus! Elle renverse un pot de fleurs mortes, la dame hurle de plus belle au scandale! Je descend pour lui remettre debout son pot mort en plastique et on repart tant pis pour la balise! Restait moins d1 km. En fait pleins d'autres concurrents ont eu le même soucis, le tracé était faux, je crois qu'ils ont annulé la balise.

Voilà. Super contente quand même malgré la fin pas chouette du POR. En tout cas super contente d'avoir une jument d'endurance pour le coup! Je sais pas trop comment les autres ont fait.

Direction la maîtrise des allures dans un pré défoncés par des traces de roues. Impossible de détendre. Donc on y a été direct. J'ai laissé Val galoper et marcher normalement. Pas faire de fautes (rupture d'allure ou sortie de couloir) et qu'elle comprenne l'exercice. On avait pas travaillé les allures de toute façon c'était pas le moment !


Après très longue attente en plein soleil attachée au van. J'ai pas dit mais il a fait un temps de folie (presque trop pour les chevaux avec le poil d hivers, sauf le pro qui avait tondu juste pour l occasion!). Et les paysages étaient super beaux! Cest en plein dans le parc naturel du perche.

Donc Val super sage a l'attache! À manger son foin et dormir. J'ai même pu aller faire la reconnaissance du PTV en la laissant seule (ça n'est jamais arrivé en 2 mois de voyage quand même!).

Alors le PTV très beau, une partie dans un champs, une autre dans la forêt. Par contre de très gros sautants! Un "petit" tronc déjà beaucoup plus gros que tout ce qu'on a déjà sauté avec Val et bien regardant avec un abord complexe dans la forêt. Bon c'est pas gagner ! Pis le pompon un passage de sentier (deux obstacles associés) avec un énorme tronc (genre 1m sur 1m) et une haie aussi haute que moi! Ça c'est mort !


Le reste ça va. Sauf les difficultés du début (piquet a une main, U, sa lol et trèfle) qu'il faut prendre au galop pour avoir tous les points. Mais pareil j'ai pas assez travaillé le petit galop équilibré, les changements de pieds ou le galop a faux pour le demander à Val.

Pareil encore très longue attente en selle avant notre passage. J'ai fait faire un tour de galop à chause main à Val. J'ai été sauter la petite croix. Premier coup elle saute comme la semaine dernière un saut énorme. Du coup j'y retourne, elle pile et saute quasi a pieds joints. J'y retourne, elle dérobe. J'y retourne elle resaute de l'arrêt. Bon je pourri ma jument avec mon stress des sautants pas grave faudra que je travaille sur moi même la dessus !

On attend encore super longtemps. C'est enfin notee tour! Val qui ne voulait même plus marcher se réveille. On fait toute la premiere partie facilement au trot (au galop entre les difficultés) Val écoute super bien, j'étais trop contente d'elle! Ensuite passerelle en bois, elle n'hésite même pas! Félicitations de la juge^^ ensuite le tronc dans les bois. Refus (quoi fait sauter Ça??!?). Deuxième essai. Deuxième refus. J'insiste pas. Immobilité en selle. Niquel !
Passage de sentier je passe à côté. Porte à lever (on avait jamais fait et vue comment je m'étais battue avec elle la.semaine dernière sur la porte c'était pas gagné) elle fait ça niquel ! Fossé en main, je manque un peu de peps, du coup vala marché dedans (faut que le cheval saute). Mais bon objectivement c'était la meilleure solution, elle avait raison. Donc j'ai chaudement félicité quand même. Montoir a droite. Elle bouge un pied mais reste dans le cercle. Plan descendant niquel. Bordures maraîchères (couloir de barres au sol) à pieds au trot je crois ok. Je remonte, gué, comme la passerelle aucune hésitation! Parfaite la chouchou! J'étais trop fière d'elle! Très beau parcours très calme et propre (sauf les refus mais ça c'est moi!). Les gens et les juges ont été très surpris car je n'ai fait que la féliciter vocalement sur tout le parcours! Du coup on a eu que des remarques positives aussi! À la fin ya des spectatrices qui sont venues nous féliciter (avec le pro qui lui a tout fait super propre avec changements de pieds et tout). Elles pensaient qu'on été dans la même équipe!

Aussi pas mal de remarques positives sur les chaussures et le licol.

Je suis partie avant la fin. On avait déjà beaucoup trop attendu dans cette journée!

Une dame ma aidée à faire la manoeuvre avec le van en tenant Val et en mettant la barre de queue. Du coup niquel!

Retour RAS difficile de trouver l'énergie de ranger et nettoyer le matos et la jument! Val s'est arraché la peau a l'intérieur du canon du postérieur gauche. Mais je pense que ça date de samedi ou je me suis battue avec elle 20 min pour qu'elle rentre dans le gué a cote de la pension et ou elle a fini les postérieurs dans une grosse pierre à un moment (ça a fini que j'ai mis les pieds dedans et elle a bien voulue y aller, c'était pas l'eau le soucis mais l'abord du gué qui lui faisait visiblement peur).

On s'est prise un énorme orage quand je l'ai remise au pré !

mercredi 23 mai 2018

déménagement à Chartres

Val et ses nouveaux colocs


Fin mars, Val a donc déménagé avec nous en Eure-et-Loir. Dans une petite pension (seulement 4 chevaux de propriétaire), la gérante a un troupeau de camarguais qui vivent toute l'année au pré et avec qui elle fait de la rando. Elle est au pré avec 3 autres chevaux. Elle a pas mal gagné au change, vue qu'elle était encore au paddock en bouillasse à cette période.

Elle a vite repris ses repères !

l'arrivée



Les nouvelles installations : une carrière, une aire de pansage, largement suffisant pour nous !


Surtout les balades sont superbes, de la forêt, de la plaine, y'a de tout, on s'amuse vraiment.






Par contre son trou dans la sole ne guérit pas. Heureusement il me reste du hoof stuff qui fera des miracles. En attendant je pars systématiquement en balade avec les chaussures aux antérieurs sinon elle n'est pas carrée, même sur herbe.